Retour

Lire un article

Connexion

Hier, c'est une tempête dite explosive qui a traversé le Bénélux et l'Allemagne. Friederike, c'est en effet son nom, a vu sa pression s'effondrer de 25 hpa en 24 heures au fur et à mesure qu'elle approchait le nord de la France et les Pays Bas. En début de journée, elle pointait à 975 HPA sur la région.

 


Les vents qui ont soufflé jusqu'à 122 km/h à Amsterdam ont atteint 140 km/h en Allemagne; Ils ont causé d'innombrables dégâts et le décès de 9 personnes. Juste avant ils avaient soufflé à 120 km/h à Lille.

 

En altitude, à Brocken dans le massif du Harz dans le centre du pays, les rafales ont poussé jusqu'à 205 km/h !

 


Les avions ont été cloués aux sols par ces vents trop violents, les aéroports d'Amsterdam, Dusseldorf et Munich ont du être fermés à tout trafic une partie de la journée.
Le réseau de chemins de fer allemand à quant à lui été totalement paralysé par nombres d'obstacles sur les voies et en raison des caténaires arrachées par le vent.

Retour