Retour

Lire un article

Connexion

Depuis le début de l'année, la configuration météo, avec un anticyclone sur le proche Atlantique et une dépression sur l'Europe centrale s'est avéré très favorable aux intempéries neigeuses de la Pologne à la mer Adriatique.

Prises dans un flux de nord dynamique entre ces deux centres d'actions, les pertubations ont apportées en quelques jours des quantités de neige extrêmes associées à un vent parfois tempêtueux.

Tout à commencer en Pologne le week end dernier avec des chutes de neige extrêmement importantes dans la région montagneuse de Zakopane. Une quantité que l'on apprécie d'autant mieux avec ces deux prises de vues comparatives.

Dans leurs progression, ces perturbations sont venues se bloquer sur les Alpes allemandes et autrichiennes apportant là aussi des chutes de neige très importantes

 

Il est tombé jusqu'à 5 mètres de neige à 1500 m d'altitude

Plus au sud, en entrant au contact avec la mer Adriatique, cet air froid a là aussi provoqué des chutes de neige jusque sur le littoral comme dans la région de Théssalonique ou de Litochoro en Grêce

 

Enfin, passant au dessus de la mer, cet air arctique s'est à la fois chargé en humidité et destabilisé donnant des quantités de neige comme seules les Abbruzes et les Apenins en ont le secret

A ce jour, les précipitations neigeuses se poursuivent dans le Tyrol allemand avec une nouvelle descente arctique, au point qu'un train pris dans la tempête de neige s'est retrouvé bloqué et enseveli . Des images qu'on pensaient révolues et qui ne datent pourtant que de quelques heures.

 

Retour