Retour

Lire un article

Connexion

Alors que la saison cyclonique débute à peine sur l'Atlantique, une tempête tropicale nommée "Dorian" apparait entre les parallèles 45W et  50W. Selon le NHC (National Hurricane Center, service de la NOAA en charge de la veille cyclonique sur l'Atlantique) cette dernière devrait évoluer en cyclone tout en se rapprochant des petites antilles. Ci-dessous, carte de prévision du NHC le 24/08/2019. 

Très vite, la tempête tropicale se développe grâce à un océan chaud qui permet la mise en place d'une convection intense et profonde bien visible sur l'imagerie du 26 août : 

Les prévisions évoluent également au fur et à mesure que l'échéance se rapproche et donne une trajectoire plus au Nord que prévu, les iles françaises seront évitées. La Guadeloupe subira néanmoins de pluies orageuses modérées liées au cyclone le 28 août. On relèvera sur 24h : 

  • 121 mm à Matouba Saint-Claude
  • 92 mm seconde Chute du Carbet Capesterre-Belle-Eau
  • 90 mm à la Citerne
  • 73 mm à Basse-terre

Le 28 août la tempête tropicale Dorian devient un Cyclone tropical!

Les Iles françaises sont évitées mais cela ne sera pas le cas des Bahamas et de la Floride qui d'après les dernières modélisations, sont menacés par un cyclone vu toujours plus violent par les simulations comme le montre la carte de prévision du NHC du 29/08 : 

Le 30 au soir le cyclone Dorian classé en catégorie 3 se caractérisait par un enroulement très esthétique avec un oeil bien visible. Le minimum dépressionnaire en son centre était de 970hPa avec dans les bandes spirales des pointes estimées à 220km/h! 

Le même jour, le NHC lance une pré-alerte Ouragan sur les Bahamas. La trajectoire prévue initialement est modifiée pour une trajectoire plus au Sud, c'est à dire en pleins sur les Iles du Bahamas! 

Les simulations du modèle CEP pour le 31/08 faisaient état de cumuls dépassant localement les 1600mm près des Bahamas serieusement menacés par l'arrivée de ce cyclone prévue entre le 31 et le 02 septembre. 

Le 31 août Dorian passe en catégorie 4! 

Lorsque les Etats-Unis se reveillent, Dorian qui est en train de devenir une "bombe" météorologique se rapproche dangereusement du continent! Une mission de reconnaissance aérienne de la NOAA fait état d'une pression minimale de 945hPa au centre et de pointes à 266km/h au sol (par estimation)! Les Bahamas seront touchés le 1er septembre. 

Le 1er septembre comme prévu, l'ouragan arrive sur les Bahamas. Ce dernier s'est intensifié et est passé en catégorie 5 avec des pointes dépassant les 330km/h! L'activité orageuse est intense! 

L'imagerie Infrarouge nous permet de bien distinguer les différentes parties du cyclone. On distingue bien dans les bandes spirales les foyers convectifs (couleur noir) à l'origine des fortes pluies et des vents plus que tempêtueux, Dorian rentre dans les annales de la météorologie tropicale! 

Sur l'imagerie visible, le monstre apparait et semble faire disparaître l'archipel sous sa masse nuageuse....

Un sondage dans l'ouragan a montré un profil en forme de V, selon Levi Cowan, étudiant américain diplomé dans le domaine des cyclones tropicaux, ce type de profil atmosphérique est signe d'un affaissement atmosphérique jusqu'à la surface de l'océan, phénomène très rare et signature d'un évènement cyclonique extrême! Plus d'explication en détail -> https://twitter.com/TropicalTidbits/status/1168182385340538880 

Alors que l'ouragan sévit sur le Nord-ouest des Bahamas, les premières images des dégâts apparaissent sur la toile comme ici sur l'Ile d'Acabo qui se trouve dans l'oeil actuellement. Source : Twitter : https://twitter.com/outremers360/status/1168232096302817283?s=19 . 

 

Photo spectaculaire prise depuis l'avion de reconnaissance qui dans l'oeil du cyclone. La structure nuageuse est parfaitement arrondie! Source : https://twitter.com/GBlack22wx/status/1168273327531679744/photo/1

Des pointes supérieures à 350km/h ont été observées avec une élévation du niveau de la mer supérieure à 5m. Selon les prévisions du NHC, l'ouragan devrait frôler les côtes de la Floride puis remonter tout en s'affaiblissant peu à peu.

Facteur aggravant, ce dernier stationne le 2 septembre sur les Bahamas pendant près de 24h générant des inondations impressionnantes! Les Bahamas sont presque rayés de la carte! La surcôte atteint 5 à 7m avec des vents à 350km/h qui faibliront légèrement par la suite occasionnant un retrogradage du cyclone en catégorie 4 (à 1km/h de la catégorie 5...). Les climatologues parlent déjà du 2ème cyclone le plus puissant observé depuis le début des mesures du phénomène! Ce stationnement du cyclone sur les Bahamas fera d'après les premiers bilans 5 morts, des dégâts conséquents avec l'aéroport international de Grand-Bahama sous les eaux! Les premières informations sur les réseaux-sociaux parlent même de requins dans les rues! Information à confirmer dans les dépêches officielles à venir...

Phénomène tout aussi spectaculaire : l'analyse de la température de la surface de la mer (TSM) par les modèles. En effet la TSM est le "moteur" du cyclone puisque lorsqu'elle est élevée permet l'alimentation du cyclone en air chaud et humide qui en altitude se condense et forme des nuages orageux porteurs de pluie et de vents forts. Sur l'analyse du modèle HWRF la trajectoire de Dorian est bien visible avec un gradient de la TSM de l'ordre de 3 à 4°C preuve de la puissance du cyclone qui absorbe la majorité des eaux chaudes. Ces données sont tout de même à prendre avec du recul car il s'agit d'une analyse modèle (bien évidemment basée sur des observations) et non d'une carte d'observation.

Le cyclone a continué à faiblir passant même en catégorie 3 le 3 septembre. Selon les dernières prévisions du NHC ce dernier devrait longer la côte Est Américaine tout en faiblissant progressivement. 

L'affaiblissement de Dorian devenait le 3 semptembre visible sur les images satellites avec une désorganisation sensible de l'oeil s'accompagnant d'une baisse des vents. Cet affaiblissement provoquera le passage du cyclone en catégorie 2.

Image capturée le 3 septembre également tout aussi impressionnante : l'oeil du cyclone apparait comme un gouffre rempli d'air froid d'origine stratosphérique par le creusement dépressionnaire. On distingue l'épaisseur des nuages des bandes spirales qui laissent imaginer de puissants courants verticaux témoins d'une activité convective intense! 

Alors que les dernières observations laissaient penser une fin de phénomène très proche, le 4 septembre les images satellitaires donnent une tout autre vision de l'avenir du système : l'oeil semble se reformer progressivement! 

Ces hypothèses seront confirmées par les mesures faites dans le cyclones qui montrent une stabilisation des vents qui ont cessés de décroitre. La pression au centre a également cessée de grimper! 

Les simulations des modèles numériques indiquent pour les jours qui suivent, une remontée du cyclone le long de la côte Atlantique tout en se stabilisant en intensité. 

Le 5 septembre l'information tombe : Dorian repasse en catégorie 3! Ce nouveau passage en catégorie 3 se caractérise sur l'imagerie radar par un oeil très esthétique bien délimité. 

Les mesures faites par l'avion de recherche de la NOAA le 5 septembre montre bien le creusement accentué au niveau de l'oeil (graphique en haut à gauche, pic vers le bas en bleu) avec un minimum à 958 hPa!  Source graphique : tropicaltidbits.com

L'animation satellite au reveil montre l'importance de ce système cyclonique qui menace directement Washington! 

Les données récoltées par les bouées météo en mer montrent ici leur utilité dans la connaissance de ces phénomènes tropicaux. En effet la bouée 41004 située au large de la Caroline-du-Sud s'est retrouvée dans la trajectoire de Dorian. Lors du passage de l'oeil on a pu observer une chute du vent nette passant de 40 à 10km/h, la pression atmosphérique a également en l'espace d'une heure chutée consérablement passant de 1008 hPa à 960 hPa. Le paramètre Température de l'eau est également intéressant car il met en évidence l'importance de eaux chaudes de surface dans le développement du cyclone. Ces eaux chaudes sont "absorbées" par le cyclone qui, lorsqu'elles s'évaporent, sse condensent et permettent d'alimenter la convection cyclonique. 

Dorian se caractérise également par le lourd bilan qu'il laissera aux Bahamas. En effet les iles sont submergées par l'océan...

Les premières images aériennes commencent à apparaitres sur les réseaux sociaux et montrent l'importance des dégâts matériels. Un premier bilan officiel faisait état d'une vingtaine de mort or les dernières dépêches ont indiquées que les autorités locales avaient commandées près de 200 sac mortuaires laissant penser que le bilan humain devrait s'alourdir nettement dans les jours à venir... Source photo : https://twitter.com/NAH3L/status/1168940314779930624?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1168940314779930624&ref_url=https%3A%2F%2Fforums.infoclimat.fr%2Findex.php%3Fapp%3Dcore%26module%3Dsystem%26controller%3Dembed%26url%3Dhttps%3A%2F%2Ftwitter.com%2FNAH3L%2Fstatus%2F1168940314779930624

Le service COPERNICUS de carthographie d'urgence a publiée une première carte des dégâts. Sur les zones analysées, la quasi-totalitées des bâtiments sont détruits et beaucoups endommagés ! 

Le 6 septembre au matin le cyclone s'apprétait à faire son landfall (contact avec le continent) ....en catégorie 1! En effet après sa spéctaculaire réactivation Dorian s'est de nouveau affaiblit et a été rétrogradé en catégorie 1! 

Au soir du 6, Dorian se situe au large de l'Etat  du New-Jersey. Ce dernier semble s'affaiblir de plus en plus avec un oeil de moins en moins organisé qui se comble progressivement...

Selon les dernières prévisions du NHC Dorian devrait continuer de s'affaiblir encore samedi avant de repasser en tempête tropicale dimanche en journée!

 

Retrouvez également le suivi des passionnés sur le topic dédié sur notre forum : https://forums.infoclimat.fr/f/topic/54332-suivi-de-louragan-dorian-bassin-atlantique-2019/

 

 

Retour