Retour

Lire un article

Connexion

Un temps calme sur la majorité du pays et agité sur les Pyrénées du 20 au 24

          Vous avez dû le remarquer hormis sur les Pyrénées Orientales le temps en particulièrement calme sur l'ensemble du pays. 
La situation s'explique par un vaste anticyclone basé sur l'Europe. Il va provoquer un vent d'est donnant un temps ensoleillé et frais avec des gelées le matin. On note quelques nuages bas sur les côtes de la Manche, ceci s'explique par la grande proximité de ces régions avec le centre de l'anticyclone. Ce lundi on a d'ailleurs battu le record de pression le plus élevé en France, à Gonneville (50), la station a relevé 1049.5hP.
On remarque que sur l'Algérie est basée une dépression qui déborde sur la Méditérannée, cette dépression qui va rester sur l'Espagne ces prochains jours va provoquer une grande quantité de pluie (neige en altitude) sur les Pyrénées. C'est déjà le cas aujourd'hui avec le front chaud de la dépression à proximité des côtes et des Pyrénées. Pour plus d'informations sur le suivi du phénomène un bulletin spécial a été réalisé par Infoclimat: https://www.infoclimat.fr/bulletin-special-347-episode-mediterraneen-intense-et-durable.html#1

 

          La situation devrait rester bloquée jusqu'à la fin de semaine avec cette dépression (aussi appelé goutte froide) qui se déplacerait en direction de l'Espagne et l'anticyclone lui resterait solidement ancré sur l'Europe.  On note qu'au niveau de l'hémisphère on observe que le vortex polaire troposphérique devrait de nouveau se concentrer à la suite de légères ouvertures aux hautes pressions notamment du côté Pacifique:

 

 

Ce blocage va donc provoquer un fort cumul de précipitations (plus de 300m cumulé d'ici jeudi matin à 7h comme on le voit ci-dessous) sur l'est des Pyrénées, il faudra surveiller les possibles inondations dans les vallées et avalanches sur les massifs. Au niveau des températures un dégradé nord-sud devrait de plus en plus s'affirmer au fil des jours. Dans le sud avec la goutte froide, le flux est-sud-est voir de sud-est va favoriser des températures plutôt douces car le vent viendrait de la méditérannée. De plus, le temps serait couvert ce qui favoriserait l'absence de gelées. Dans le nord le temps continurait à être dégagé avec un flux de nord-est, au nord de la Seine des -5°C/-6°C sont à attendre mercredi matin, ailleurs on tournerait entre 0 et -4°C. Jeudi les gelées seront plus mesurées au nord avec la goutte froide qui se rapprocherait du pays. 

 

          Ce n'est que vendredi que la situation devrait se débloquer avec la goutte froide qui s'échapperait vers le rail dépressionnaire. Les pluies auront totalement cessé sur les Pyrénées le jeudi soir et les températures dans la continuité du jeudi devraient se radoucir le vendredi. En dehors des frontières de l'est, les gelées devraient disparaitre et le retour des températures à 10°C ou plus s'imposeraient sur les 3/4 du pays. Le temps serait gris sur la moitié ouest et même quelques gouttes seraient à attendre sur la Bretagne: 

 

Retour d'un temps humide au nord, sec au sud et doux du 25 au 27

          En effet, ce week-end nous devrions revenir dans la situation plus classique que nous vivons depuis le mois de décembre, avec une situation dite "zonal", avec une zone barocline bien distincte qui oppose les blocs dépressionnaires du vortex polaire face à l'anticyclone des Açores ou Européen. Ici la zone barocline serait principalement basé sur la Manche, elle devrait être probablement trop haute pour un risque de tempête durant le week-end, par contre quelques fronts pluvieux et un temps gris devrait s'imposer au nord, pendant qu'au sud on aurait une relative douceur (les 15/16°C seront atteints facilement sur plusieurs régions) avec un soleil qui devrait dicter la loi. 

 

Une mise en place d'ondulation donnant un temps humide et frais à partir du 28?

          A partir de mardi-mercredi de la semaine prochaine on pourrait bien avoir possiblement la mise en place d'ondulations de l'anticyclone sur l'Atlantique. Ceci favoriserait un flux non plus orienté de sud-ouest mais de nord-ouest. Les fronts pourraient être plus actifs, les températures plus de saison et les montagnes pourraient avoir de la neige à basse altitude :

 

On note quelques incertitudes sur l'arrivée de cette ondulation entre le mercredi et le jeudi mais le risque de ce rafraichissement assez humide pour l'ensemble du pays devrait bien avoir lieu à la vu des ensembles, comme ici sur le graphique GEFS où l'on voit que la chute des températures à 850hPa (1500m d'altitude) est assez majoritaire le 28-29 pour Paris. La situation reste cependant à confirmer. 

 

 

 

On peut rester sceptique sur les chances de la continuité des ondulations pour début février. Le risque d'un temps plus sec notamment sur la façade ouest semble être mis en avant par les ensembles météorologiques. 

Pour résumer, on devrait aller ces 10 prochains jours progressivement vers un temps de plus en plus perturbé.

  1. Cette semaine le temps va être majoritairement sec et froid (hors Pyrénées). 
  2. Le temps ce week-end devrait devenir humide au nord (avec de petits fronts pluvieux), ensoleillé au sud et doux sur l'ensemble du pays pour la saison.
  3. Enfin à partir de mardi prochain, il ferait plus frais, pluvieux au nord et au sud, neigeux sur les massifs (basse altitude?). Ce dernier point reste à confirmer et à affiner mais les choses semblent bien partis pour ce type d'évolution.
Retour