Retour

Lire un article

Connexion
Ce texte vous est relayé sur Infoclimat via le blog Itinéraires Polaires, carnet de bord édité par François Gourand, adhérent Infoclimat et hivernant en Terre Adélie en tant que météorologue à Météo-France. Bonne lecture !

La fin de semaine dernière a été marquée par le passage de 3 perturbations successives, apportant des quantités de neige croissantes, à chaque fois entrecoupées de quelques heures d'accalmie, voire une demi journée. Comme souvent en pareil cas, la douceur s'accroît avec l'enchaînement des perturbations, la dernière est chargée de l'air le plus « doux », humide en tout cas, et donc particulièrement neigeuse. Et en effet, entre vendredi 9 après-midi et samedi 10 au matin, il est tombé 30 à 40cm de neige fraîche supplémentaires, avec un vent dirigé plein Est, ce qui a fait monter certaines congères à un niveau encore inégalé cette année.

Samedi, matinée déneigement pour un grand nombre d'adéliens sur et autour de la base. Je me suis notamment attaqué avec mon collègue Michel à la congère qui a complètement enseveli, pour la première fois, la passerelle qui va de notre bureau météo au Lidar, à deux et en maintenant un bon rythme, il nous a fallu une bonne heure de pelletage pour recreuser la tranchée au niveau de la passerelle ensevelie, qu'on peut voir sur certaines photos jointes. Le spectacle à la sortie du dortoir samedi matin était assez édifiant, ce qu'on peut voir une des photos panoramiques jointes.

Cette neige légère qui est essentiellement tombée avec un vent modéré s'est en plus peu compactée par rapport à nos chutes de neige habituelles de l'année, souvent avec un vent fort. Du coup, on s'enfonçait parfois bien dans les grosses congères formées, dans une neige sans réelle consistance, ce qui rendait la progression particulièrement pénible et difficile, sans prise pour avancer : photo jointe de Valentin qui a tenté une traversée audacieuse entre le séjour et Geophy, en passant devant le 42, par un chemin facilement praticable, bien durci, quelques jours auparavant.

Samedi 10 octobre, c'est aussi le jour où plusieurs manchots Adélie ont été observés aux alentours de la base, c'est officiel, ils commencent à revenir ! Et eux aussi ont bien des difficultés à progresser dans cette neige molle, j'en ai observé hier dimanche un groupe de 4 à l'ouest de l'île des Pétrels, qui a cherché en vain, pendant un bon moment, une façon de monter sur l'île depuis la banquise (photo également jointe). On entend aussi à nouveau quelques grognements caractéristiques de l'Adélie… On voit aussi depuis quelques jours beaucoup de pétrels des neiges qui volent sur la base, avec le cri très particulier qu'on entend fréquemment, juste à côté de nos bâtiments. L'ambiance a donc totalement changé en quelques jours, avec les longues journées (il fait jour dès 4h et quelques et jusqu'à 20h30 environ), le soleil puissant, aveuglant en journée, qui se réfléchit sur la neige fraîche….

Pour faire le lien avec mon précédent billet : c'est encore plus l'été ! Avec la vie qui revient, le paysage inondé d'une puissante lumière, du beau temps qui semble globalement s'installer ces jours-ci (on surveille toutefois un coup de vent en milieu de semaine)…. Comme si ça ne suffisait pas, j'ai appris aujourd'hui en échangeant par mail avec Yann, un collègue météo que je connais et apprécie bien qui vient faire la TA71, qu'il quittait ce lundi 12 son domicile pour débuter le long voyage qui attend les futurs hivernants pour arriver ici ! Avec un test demain avant de prendre l'avion mercredi pour Hobart, puis une longue quatorzaine là bas, puis quelques jours sur l'Astrolabe, avant enfin d'arriver ici… dans un mois environ ! Dire qu'il ne nous avait fallu que 8 jours en tout l'an passé. On pense bien à eux en tout cas, mais tout ceci nous pousse davantage vers cet été qui signifie la fin de l'aventure.

Une seule chose peu estivale en ce moment : les températures, qui sont bien redescendues après la neige, puisqu'on a frôlé les -20°C la nuit dernière, et qu'on est sur le point de les franchir ce lundi soir, ce qui sera certainement fait dans la nuit. Le fond de l'air reste froid, avec -10°C au plus « doux » de la journée, mais le rayonnement solaire est maintenant tellement puissant que, surtout sans vent comme aujourd'hui, on sent à peine cet air froid, en plein soleil !

Dernier événement qui n'a rien à voir  : nous avons organisé samedi à 19h un petit apéro pour inaugurer officiellement nos bureaux rénovés et célébrer la rénovation plus généralement du bâtiment technique qui nous héberge, gros travail qui a mobilisé de nombreux adéliens pendant 6 mois de notre hivernage. Un beau moment de convivialité dans ces bureaux franchement beaucoup plus chaleureux maintenant, notamment grâce aux cloisons en bois qui ont remplacé les vieilles cloisons métalliques d'origine.

Retour